La réflexologie plantaire : le bien être de la tête au pied


 

Soin vieux de plusieurs siècles, la réflexologie plantaire est aujourd’hui très prisée. Cette méthode est d’ailleurs reconnue comme une des meilleures pour pallier aux soucis médicaux ou au stress de la vie quotidienne. Explications avec Caroline Hurel, reflexologue.

 

 

Qu’est-ce que la réflexologie plantaire ?


Cette technique déjà utilisée par les Egyptiens permet au corps de lutter contre bon nombre de maladies ou de désordres. En réflexologie plantaire, on s’intéresse au pied comme représentation du corps. Ainsi, les oreilles représentent le haut du corps, le coussinet supérieur incarne les poumons, la partie la plus fine du pied représente la taille et le talon symbolise toute la partie basse du corps.


A qui s’adresse ce type de soins ?


De nos jours ce sont toutes les classes de populations qui viennent profiter des bienfaits de la réflexologie.  De plus en plus de cadres supérieurs, de femmes actives ou d’adolescents hyperactifs pallient à leurs soucis grâce à cette technique. Mais en aucun cas la réflexologie ne dispense d’un suivi médical. Nous ne faisons aucun diagnostic. Pour soulager un problème précis, il est d’ailleurs préférable que la personne l’ait identifié grâce à un médecin, avant de venir en séance.

 



Peut-on exercer la réflexologie sur les femmes enceintes ou sur les nouveaux-nés ?


On peut faire de la réflexologie sur une femme enceinte lorsqu'elle souffre de problèmes de rétention d’eau ou de soucis digestifs. Cela lui sera favorable au moment de l’accouchement puisque la réflexologie lui aura apporté bien-être et détente.
Pour les femmes enceintes la réflexologie n'est contre indiquée qu'en cas de grossesse à risque.
 
Concernant les bébés, le mieux reste d’attendre au moins deux mois, selon certaines écoles, pour commencer ce type de soins. Quoi qu’il en soit, la séance sera plus courte que sur un adulte : comptez en moyenne 15 à 30 minutes contre 45 à 60 minutes pour une femme ou un homme d’âge moyen.